Accéder au contenu principal

Pandémie : Sarkozy-Aventis sauve le monde.

A ce niveau là, c'est plus de l'anticipation, c'est de la voyance.
Ces gens-là sont des dieux.
Alleluia !






Commentaires

  1. Quelle horreur...
    Quand on sait les conditions de vie des habitants de ces mégalopoles, on peut facilement comprendre pourquoi cette transmission d'un virus du porc à homme : les enfants (et les autres pauvres, mais surtout les gosses) vont chercher leur nourriture au milieu des porcs. C'est la seule chose qu'il leur reste. Et je suis sûre que cette débâcle d'argent aurait pu servir à leur donner des conditions de vie décentes plutôt que de protéger les riches des conséquences de la misère... C'est à en vomir...

    RépondreSupprimer
  2. Je m'interroge, quand on sait qu'il existe des armes bactériologiques, ne serait ce pas encore un petit virus lâché dans la nature afin de pouvoir créer et vendre des vaccins à tout va?

    RépondreSupprimer
  3. Julien Bezolles6 mai 2009 à 23:27

    Cette actu a été reprise dans le Canard d'aujourd'hui. Julien Bezolles à la pointe de l'info ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. LChe aussi, est à la pointe de l'info.
    Merci à vous deux.
    http://www.l-che.net/article-30987276.html

    RépondreSupprimer
  5. et pendant ce temps d'autres maladies"peu rentables" continuent de tuer...

    RépondreSupprimer
  6. Il me semble que la visite de Sarko au Mexique a précedé l'annonce de la grippe porcine. C'est quand même étrange qu'il aille signer un contrat de 100M pour une usine de vaccins contre la grippe juste avant que l'épidémie ne soit déclarée non ???

    RépondreSupprimer
  7. Julien Bezolles19 juin 2009 à 07:27

    Il n'y a rien d'étonnant à cela, Hugues, quand on connaît Sarko; et je suis surpris que tu ne connaisses pas Sarko qui, lui, te connaît pourtant bien Hugues.
    Je m'explique.
    Il est probable que Sarko savait lui pour cette pandémie, puisqu'il est Sarko et que Sarko sait; qu'il n'a pas voulu affoler le monde en dévoilant ce qui allait nous arriver, car Sarko apaise et réconforte; qu'il a voulu tout mettre en place avant que les choses se dédclarent, car Sarko prévient et protège; pour cela, il a fait appel à ses amis de l'industrie, car Sarko a des amis qui eux aussi nous aiment.

    Voilà. Les choses sont pourtant simples, et honni soit qui mal y pense.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Bon de transport

"Œuvre de l'esprit" De scrupuleux brimborions de morale dont au sujet desquels je travaille puissamment à m'extraire, m'ont fait hésiter, reculer à publier ce texte, craignant que des personnes de compréhension différentes et néanmoins internetisées (ce qui est loin d'être antinomique convenons en), d'ailleurs sous-citées dans le présent document et plus connues sous le vocable de cons, s'offusquent de la crudiviolence de certains propos. A leur intention et à celles de certains autres qui, à la lecture de ce texte, se découvriraient avec une stupeur néanmoins teintée de satisfaction (car il est toujours rassurant de se sentir de la meute) appartenir à cette vaste et très dominante population, tel l'univers toujours en expansion, celle des patentés abrutis, érodés du bulbe, fieffés imbéciles, anéantis neuronaux, bref ceux à l'entendement altéré, je tiens à préciser qu'il s'agit ici comme dans le reste de ce blo

CORONAVIRUS : LE DECRET QUI N'AURA PAS LIEU... MAIS QUI AURAIT TOUT CHANGÉ ?

Cet article ne sera sans doute presque pas lu. Il a surtout pour objectif de prendre date. Je prends le risque d'avoir tout faux. Ou tout bon. UN PROJET DE DECRET QUI N’AURA JAMAIS LIEU Décret du 20 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 Mise à disposition urgente d’hydrochloroquine et d’azithromycine pour soigner les personnes malades du coronavirus. Réquisition des chaînes de fabrication des firmes concernées. Autorisation immédiate de prescription et dispensation gratuite. Considérant que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré, le 30 janvier 2020, que l'émergence d'un nouveau coronavirus (covid-19) constitue une urgence de santé publique de portée internationale ; Considérant le caractère pathogène et contagieux du virus covid-19; Considérant que de plus en plus de données scientifiques dans le monde sont concordantes concernant

Aphorismes covidiens (2)

13 avril 25 On doit garder en mémoire que l'ensemble des administrations et bureaucraties sanitaires actuelles (ARH en 1996, puis ARS en 2010, direction hospitalière depuis 2005, sécurité sociale façon AXA de van Roekeghem, etc.) n'ont été mises en place, avec les directions appropriées, que pour instaurer et organiser une gestion néolibérale du système de santé : productivité, rationnement, ouverture au privé, "responsabilisation", culpabilisation et contrôle des usagers et des soignants, etc. Attendre de ces structures, simples effectrices des consignes ultralibérales de l'oligarchie, une action efficace et dans l'intérêt général pour la gestion d'une telle pandémie relève de la pure naïveté, pour rester dans l'euphémisme. David Graeber, encore lui, le rappelle et le démontre dans "Bureaucratie" . La bureaucratie soviétique n'était qu'un amusement à coté de la néolibérale. 26 Partout où les pires drames auront pu être év