Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2009

Salopards

Je lis dans le Monde daté du dimanche 26 avril 2009 des extraits des techniques d'interrogatoire, comment disent-ils ?, "accentué", pour obtenir aveux et coopération d'être humains, détenus par les Etats-Unis d'Amérique, dans leur lutte salvifique contre le terrorisme islamique.

A moins que vous ne soyez amateur pervers de bondage et de sado-masochisme, vous risquez d'être à votre tour terrorisés par ce que vous lirez, à la fois sur l'immonde fond et sur la forme administrative, froide, descriptive, clinique comme un certificat médical : "vous nous avez informés oralement..." expliquent les auteurs de ces notes.

Mais ce qui est déchirant pour un soignant comme j'ai la prétention de l'être c'est de lire quasiment à chaque ligne, que tout ça ne pourrait être rendu possible, sans la présence, la coopération, la collaboration de médecins, psychologues, qui vérifient à chaque étape et certifient que la victime est apte à être torturée.

Ce …

La prétention à l'éducation pour la santé

Bon d'accord, le CIANE (collectif interassociatif autour de la naissance) a rejeté la paternité de ce poisson d'avril. On ne peut pas se fâcher avec tout le monde.

Bon d'accord, l'INPES, Institut National de Prévention (et non pas de Prétention, comme l'ont insinué ces odieux plaisantins) et d'Education à la Santé, dont "on" a utilisé le logo de sa publication "Equilibres" en a fait un caca nerveux, et a demandé que soit retiré ce poisson d'avril immédiatement. Il faut pas déconner quoi, non mais quand même.

Mais n'empêche.

Il est quand même absolument excellent ce poisson.

Et avant que l'INPES me demande à mon tour de le retirer, le Julien Bezolles, dans un acte désespéré de résistance loufoque, comme l'aurait aimé le regretté Pierre Dac, soumet à votre contemplation amusée ce document transgressif, donc par définition apte à faire vraiment réfléchir.

En conclusion de ce texte, je pourrais dire que les patients éduqueront les s…

Je suis volontaire pour soigner les grévistes de la faim de la HAS

Les membres du Collège de la HAS s'apprêtent à se lancer dans une grève de la faim illimitée pour demander à la ministre de la santé les moyens de l'indépendance de la HAS. Désemparé, le Leem rappelle en urgence dans ses locaux la ministre pour "consultation".

Voilà l'incroyable nouvelle que le Formindep annonce ce premier avril.
Devant cette situation, le Formindep s'engage à fournir un suivi médical indépendant de l'industrie pharmaceutique aux futurs grévistes.

Par la présente, j'informe le Formindep que je suis volontaire pour assurer le suivi médical de Madame Rochaix et de Messieurs Degos, Bouvenot, Briet, Caniard, Guérin, et Dubernard, membres du Collège de la HAS.

Il manque dans cette énumération un membre : Claude Maffioli.

Concernant Monsieur Maffioli, il s'avère en effet qu'un suivi médical indépendant de l'industrie risquerait de provoquer chez lui une intolérance massive pouvant mettre sa vie en danger, compte tenu de ses anté…