Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2007

Monsieur Mangeterre

« J’viens pour mon traitement » et il pose sur le bureau la notice du médicament, et aussi une enveloppe, fermée, mais pas à coté de la notice, un peu en retrait, un peu plus loin.

Faut bien un prétexte pour voir le docteur, faut bien avoir un médicament à demander, le médicament c’est pour la dignité, c’est pour faire passer l’enveloppe, mais la vraie raison, j’ai pas mis longtemps à le comprendre, c’est l’enveloppe, celle un peu en retrait, un peu plus loin.

Et puis il sort l’attestation de CMU. « j’l’ai faite docteur, vous voyez bien. Du jour où vous m’l’avez dit, j’l’ai faite, je suis repassé le soir même pour vous la montrer mais vous étiez fermé. »

Est ce que c’est inhumain de dire à quelqu’un qui sort de la prison directement à la rue, sans passer par la case maison, vu que pendant son séjour derrière les barreaux le proprio y s’est dépêché de la refourguer à d’autres miséreux son taudis, est ce que c’est inhumain de dire à cet homme qui vient de passer trois nuits dehors, qui cou…

Ma bourgeoise

J'en ai pas beaucoup des bourgeoises, c'est pas Neuilly ici, mais fallait bien s'attendre à ce que la visite à domicile non remboursée les fasse sortir. Comme les escargots. Après la pluie.

Celle-là, de bourgeoise, elle a les relations qui vont avec, les neurochirurgiens, les chefs d'entreprise à 15 milles patates par mois, et toute cette sorte de choses.

Elle a aussi les maladies qui vont avec, ma bourgeoise. Faut bien qu'elle ait des raisons que je la soigne. La bonne maladie rare que même le spécialiste il en avait jamais vu, et que c'est moi qui l'ai vue le premier et que le spécialiste il voulait faire croire au super-spécialiste que c'était lui.

Et les bonnes complications qui vont avec. Suffisamment, des complications, pour que les enfants à ma bourgeoise, ils envoient des courriers recommandés à l'hôpital, parce-que-vous-comprenez-on-voudrait-quand-même-bien-savoir-
ce-qui-se-passe. Suffisamment pour que le petit-docteur-qu'est-si-dévoué-et-…