Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2010

Pharmachien de métier

Elle m'a envoyé ce message Caroline la pharmacienne d'hôpital. Elle avait lu Sirop d'Afssaps . Pharmacien désabusé, elle m'a dit.... Et un témoignage de plus que les soi ns ça part en capilotade en France, un ! Les meilleurs se trissent c'est bien connu... Bah !... Tant que le marché progresse lui... J.B. _____________ Le système, la gabegie, le manque de moyens, le manque d'implication, la réglementation qui nous submerge, les patients exigeants, pseudotélévisuellement informés, qui se croient plus à l'hôtel qu'à l'hosto. "Moi madame, je n'accepte pas ce générique, qui, c'est bien connu, est dangereux... - Oui monsieur, mais c'est aussi un générique que vous prenez chez votre pharmacien...et puis la pharmacie n'est pas extensible à l'infini, ni son budget, et si je commande juste pour vous, je l'aurai dans 3 jours et vous serez sorti ! Les chirurgiens surbookés... "Et pourquoi et pourquoi vous ne m'

Bon de transport

"Œuvre de l'esprit" De scrupuleux brimborions de morale dont au sujet desquels je travaille puissamment à m'extraire, m'ont fait hésiter, reculer à publier ce texte, craignant que des personnes de compréhension différentes et néanmoins internetisées (ce qui est loin d'être antinomique convenons en), d'ailleurs sous-citées dans le présent document et plus connues sous le vocable de cons, s'offusquent de la crudiviolence de certains propos. A leur intention et à celles de certains autres qui, à la lecture de ce texte, se découvriraient avec une stupeur néanmoins teintée de satisfaction (car il est toujours rassurant de se sentir de la meute) appartenir à cette vaste et très dominante population, tel l'univers toujours en expansion, celle des patentés abrutis, érodés du bulbe, fieffés imbéciles, anéantis neuronaux, bref ceux à l'entendement altéré, je tiens à préciser qu'il s'agit ici comme dans le reste de ce blo

Les VRAIS résultats du championnat !

Le rapport coût-efficacité (efficience) des clubs de foot. Aujourd'hui les poteaux on va sortir un peu de la médecine et tout ça. C'est pas que je m'intéresse vraiment au foot mais là aussi comme c'est le fric qui gouverne, je suis étonné que les résultats des clubs soient pas affichés en fonction de leur " efficience ", c'est à dire le rapport entre le coût et le résultat. En médecine on nous les gonfle particulièrement avec ça et ça fait que s'aggraver. Pourquoi ça serait pas pareil ailleurs ? Le sport, la politique, le cul, la guerre, ce qui est vraiment important dans la vie quoi. Il faut que Caca-Collé, Bolloré, LVMH, TF1, Halliburton, Total, Axa, Sanofi, Sarkozy, Toyota en aient pour leur thune, retour sur investissement, ROI. Y a pas que la sécu putain quoi. Pour le foot y a pas plus facile : il suffit de prendre le budget de chaque club et de le diviser par le nombre de buts qu'il a marqué durant le championnat. Et hop ! on sait c

Chéri je t'aime, chéri je t'chador

Autour de mon cabinet y a des arbres. C'est joli, un peu nature dans la ville. Surtout maintenant les feuilles sont là. De grands arbres, en allées. Et dans les arbres y a des corbeaux. Beaucoup. Chaque année la mairie les tire les corbeaux. Rapport au bruit. Croak !... Croak !... Les gens se plaignent dit-on. Bang ! bang ! fait la mairie.... Ça fait bizarre le matin comme ça tôt : Bang ! Bang ! C'est la guerre ?... Non. C'est seulement la chasse aux corbeaux . Pour la paix des braves gens, quelques corbeaux. Y a pas photo. Mais ça ne marche pas. Chaque matin ils sont toujours là pour m'accueillir les corbeaux. Croak !... Croak !... Bonjour !... Bonjour !... Ce matin j'ai cru qu'il y en avait un dans ma salle d'attente de corbeau. Y faisait pas croac ! croak ! celui-là, mais il était bien bien noir, garanti pur, anthracite. Seuls les yeux dépassaient, maquillés, dessinés crayon. Madame Corbak donc plutôt. Tout le reste était noir, ganté, cagoulé, camo