Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2010

sidactionnons la trouille

Où qu'ils sont les Bergépierre et autres Renauline que j'leur ristourne leur p'tite commission ? Y a pas de raison qu'ils aient pas leur part eux aussi !... Les sauveurs du sida, ceux qui sacrifient pour la cause, désintéressés, purs comme le lingot qui sort du coffre, capoteurs, préservateurs, trithérapeutes artistiques, altruistes mondains, copains copines, de la Grande Famille de la chanson, du théâtre, du sport, des livres, des arts, de la médecine, de la recherche... cochez la case ou plutôt laissez les toutes. Léchez les toutes !... Biroute !... Car on est tous concernés par l'âÂâmpleur du problêÊême... ne pas baisser la garde, rester vigilant !!... Mais les vrais cons cernés les v'là... ceux qui raquent qui casquent pour la recherche pour la Côôôse, la grande, qu'elles puissent baiser niquer triquer par tous les bouts tous les trous, les starlettes du showbize chaudes baisées. S'exciter la pine oui le neurone ça non !... Le foutre oui, les c

D'un mépris l'autre

J'l'ai sentie péteuse. Dès le début. Dès le coup de fil du rendez-vous. Genre plus haut qu'son cul. Des sensations comme ça on sait pas pourquoi mais dès le départ y a un problème. Ce je ne sais quoi de suffisance, l'arrière-goût d'arrogance qui vous allume le clignotant. Clic-clac clic-clac !... Mais on l'donne quand même le rendez-vous ! Faut bien vivre ! V'là l'heure. "Bonjour-entrez-asseyez-vous". Elle fait l'apprentie aide soignante, à 35 ans, l'ascenseur social quoi. De celles parties de rien pour arriver à pas grand chose, qui n'ont de merci à dire à personne. Je m'suis faite toute seule. En haut de l'affiche. Du Pierre Dac, de l'Aznavour. Alors le généraliste comprenez c'est faute de mieux maintenant. Maintenant, elle va à l'hôpital ! Elle met la blouse blanche et hop !... la v'là de l'autre coté, celui de ceux qui savent ! La blouse blanche ça vous transporte, ça vous maquille, ça vous envo