Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2009

Securitate Sociale - Organiser la résistance

Plus de doute. Depuis sa nouvelle gouvernance en 2004, la sécurité sociale a changé de bord. Contrairement à La Poste ou à France Télecom, il n'y a pas eu besoin de changer de statut pour basculer du côté de l'économie de marché. C'est à dire l'univers où l'argent et le profit sont premiers et l'être humain devenu objet, variable d'ajustement comme disent les économistes. Certains en doutent encore et ne veulent pas le croire. La souffrance est trop grande. Il ne s'agirait pas seulement d'un changement de bord, mais d'une trahison. Comment y croire ? Pourtant les faits sont là. Petit à petit insidieusement, la culture du résultat, la priorité accordée aux chiffres avancent au détriment de l'intérêt des patients, de la santé publique... Le dernier avatar de ce glissement dramatique est le CAPI, qui récompense médecins généralistes et médecins conseils en fonction de leur performance à prescrire selon des données non validée par la scien

Une avancée importante pour la médecine générale et son enseignement

Pour la première fois en France, 10 professeurs des universités de médecine générale ont été nommés. Jusqu'à présent n'étaient nommés que des professeurs "associés", pour une durée provisoire de 6 ans, au statut précaire, sans véritable reconnaissance universitaire. Depuis des années le Collège National des Généralistes Enseignants se bat pour faire rentrer et reconnaître la médecine générale à l'Université. Après avoir sans succès tenté d'imposer le regard spécifique de la médecine générale au milieu de la caste hospitalo-universitaire, et n'avoir reçu en retour que mépris et arrogance, ils ont décidé de changer de stratégie en rentrant dans le moule, en faisant profil bas, certains m'ont dit (les médisants !) en baissant leur froc. Mais vous savez que ce n'est pas le genre de propos que Julien Bezolles aime à utiliser. Quoiqu'il en soit les résultats sont là, et c'est ça le plus important. Preuve supplémentaire, voire officialisati

Il faut bien vivre...

Nature et environnement Sport Beauté Amour Enfance Médecine (Lire l'article Lâchez nous la grippe ! )

LACHEZ-NOUS LA GRIPPE !

Extrait du Journal de l'Ile de la Réunion du 28 août 2009 Philippe de Chazournes avait raison. Ce médecin généraliste réunionnais réclame la démission de la ministre de la santé ( voir ci-contre ). Il explique que dans la situation actuelle, n'importe quel généraliste un peu cérébré ferait mieux à sa place; et il postule pour la remplacer. Moi aussi, à mon tour, je fais acte de candidature pour remplacer la ministre. Vu la situation, ne rien faire serait déjà faire mieux. Et je postule aussi pour remplacer tous les experts, spécialistes, virologues, épidémiologues, grippologues, pharmacovigilantologues, complotologues, informatologues, qui nous les cassent depuis deux mois, dans cette épidémie d'informations, de rumeurs, de bruits, de paniques, de mensonges. Casse-couillologues, voilà la spécialité commune à tous ces professionnels de la profession. Extrait du Canard Enchaîné du 2 septembre 2009 Vous avez compté le nombre de généralistes présents dans le comité minist