lundi 10 mai 2010

Les VRAIS résultats du championnat !

Le rapport coût-efficacité (efficience) des clubs de foot.

Aujourd'hui les poteaux on va sortir un peu de la médecine et tout ça.

C'est pas que je m'intéresse vraiment au foot mais là aussi comme c'est le fric qui gouverne, je suis étonné que les résultats des clubs soient pas affichés en fonction de leur "efficience", c'est à dire le rapport entre le coût et le résultat.

En médecine on nous les gonfle particulièrement avec ça et ça fait que s'aggraver. Pourquoi ça serait pas pareil ailleurs ? Le sport, la politique, le cul, la guerre, ce qui est vraiment important dans la vie quoi. Il faut que Caca-Collé, Bolloré, LVMH, TF1, Halliburton, Total, Axa, Sanofi, Sarkozy, Toyota en aient pour leur thune, retour sur investissement, ROI. Y a pas que la sécu putain quoi.

Pour le foot y a pas plus facile : il suffit de prendre le budget de chaque club et de le diviser par le nombre de buts qu'il a marqué durant le championnat. Et hop ! on sait combien ça lui a coûté pour marquer un point durant l'année.

Dans ce classement les meilleurs sont donc ceux qui ont les points les moins chers. C'est tout simple. Il fallait y penser. C'est les Bezolles du foot !! Le résultat est un peu comment dire décalant... Vous allez voir !... Y en a des qui feraient mieux de la fermer avant de continuer à l'ouvrir !... Allez les faibles !

C'est fou comment on se rend mieux compte ainsi de ceux qui bossent et de ceux qui se contentent de se baisser pour la ramasser, on différencie les besogneux des glands, les travailleurs des rentiers, les prêts-à-délocaliser des bourrés-stock-options, les petites mains des grandes gueules.

Savez-vous qu'en moyenne, avec mon calcul, il faut qu'un club de première division, ligue 1 si vous préférez, dépense au bas mot 1 035 900 euros par point en championnat ?

Et c'est un rapport de 1 à 7, je dis bien de 1 à 7 entre le club le plus rentable du championnat, celui qu'a la meilleure efficience, et le plus glandu, celui dont les joueurs passent plus de temps dans leur Ferrari que sur le terrain à tremper leur support à sponsors, alias le maillot.

Ainsi le meilleur club de France qui n'est pas celui qu'on croît dépense 390 000 euros pour marquer un point en championnat, et le plus glandu qui est bien celui qu'on imagine, accrochez vous à votre banderole, claque 2 777 777 euros pour le même résultat !

Ça donne à penser !.. si on peut dire... vu qu'on est tout de même dans le foot.

Bon je vous fais pas marner davantage, on n'est pas aux César du cinéma et y a pas la minute du pub qui tourne, je vous le donne le palmarès, THE résultat, Les Bezolles du Foot !!! Y a pas de raison que je laisse pas mon nom à une œuvre moi aussi.

Tatata !!!

Eh bien voilà d'abord le budget des clubs (c'est selon le journal L'Equipe, ça doit être sérieux donc, l'Equipe c'est un peu le Monde du sport à ce qu'on m'a dit) :























Voilà maintenant le classement officiel de la Ligue 1, tel qu'on tente de nous le faire croire, Marseille serait premier, Grenoble dernier... N'importe quoi !! Qui d'autre qu'un bœuf de base, supporter standard du PSGOM peut croire de telles conneries. Pas ici bien sûr, ici c'est classe et raffiné. Ici le neurone est fonctionnel !































Et voilà maintenant le seul vrai classement, valable ! authentique ! qui tient compte de la valeur sportive du club, du niveau réel des joueurs... Et là c'est une autre histoire les copeaux. On est dans les vraies valeurs, olympisme présamaranchien, coubertinerie et tout ça :

























A cette aune là c'est Montpellier qui est champion de France, et de loin !

Les deux premiers, Montpellier et Auxerre, sont quasiment 7 fois moins chers, plus efficients, que le dernier, Lyon, relégué en deuxième division avec les deux autres feignasses d'équipe du PSG (on s'en doutait) et de Saint-Etienne. Comme quoi y a pas que les riches qui se branlent le moût. Et l'ÔÔhaimmeuu a pas à se vanter non plus : à 54 000 euros près c'était la descente aussi. C'est que la terre est basse dans le midi.

Voilà ce qu'est la vraie valeur, la réalité réelle du foot français et des efforts effectifs des joueurs.
On peut comparer aussi entre villes de gauche et ville de droite. Bref, y a plein de façons rigolotes pour décortiquer tout ça.

Et puis vous pouvez vous amuser aussi, dans le contexte de la coupe du Monde, à comparer le montant de la rémunération des entraîneurs nationaux avec le classement mondial de leur équipe. Ça vaudra largement son pesant de sponsor à mon avis.

C'est bizarre non cette idée que le pognon ça arrange tout le monde jusqu'au moment où ça dérange ? Si tu veux faire chier un homme montre lui son fric (proverbe libéral). Ça marche si bien pour la santé et la médecine quand il s'agit de culpabiliser pour mieux privatiser. Pourquoi pas pour le reste hein ?

Promis le prochain post on reviendra aux sujets intéressants. C'était juste un intermède.

5 commentaires:

  1. Eh bien moi je dis: "pourquoi pas!" Si l'on veut un championnat juste et intéressant. On pourrait aussi instaurer le système NBA de la draft. L'équipe la moins bien classé choisit en première le futur espoir du foot français. L'OM récupère une brelle (une de plus) et au bout de quelques années, tout s'équilibre! Signé je-sais-tout

    RépondreSupprimer
  2. Enfin une manière amusante et attractive de parler de foot! Je vais peut-être commencer à m'y intéresser...

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Un raisonnement tout à fait juste. Merci de l'avoir fait nous permettant de voir que les clubs de foot de première division (sauf certains) possèdent trop d'argents

    RépondreSupprimer