dimanche 30 novembre 2008

"J'ai trouvé ça plus éthique"


Soirée-labo éthique

Ce
post issu du blog "les états d'âme du docteur Vincent" rapporte un article du professeur Robert Molimard, paru dans la rubrique "alter-tabacologie" du site du Formindep. Une occasion de parler de l'influence de l'industrie pharmaceutique sur l'information et la formation médicales.

Mais c'est le dernier paragraphe qui est incroyable :
"Au fait hier je suis allé à une réunion de labo: discours de 90 minutes, on nous avait demandé de rendre les stylos prêtés à l'arrivée (plus de cadeaux!) et nous avons eu droit à un buffet froid ensuite. J'ai trouvé ça plus éthique."
Le bon docteur Vincent est allé à une soirée labo, donc pour apprendre rien et se faire manipuler, et il se réjouit de n'y avoir reçu aucun cadeau. Ils ont même ramassé les stylos à la fin, qu'il explique ! Les participants n'auront donc utilisé ces stylos que le temps d'y lire le logo du médicament dessus. Et la bouffe était un buffet froid.

Formidable !

Les labos n'ont même plus besoin de dépenser du fric pour attirer les médecins. Quand ils les inviteront en les faisant assoir sur un cageot et en leur filant un sandwich, il y en a encore qui trouveront ça éthique ! Formidable ce labo, il nous traite comme de la merde, quelle éthique !

Et avec un fouet et des cuissardes en latex à talon aiguille, ça sera encore meilleur, hein docteur ? : "Oui, j'ai amené ma vaseline, maîtresse VM... Ce n'est pas la peine que vous m'en mettiez... Comment ? Bien sûr que je l'ai achetée moi-même ! Qu'est ce que vous croyez ? C'est beaucoup plus éthique !"

L'étape suivante, ce sera quand le labo, toujours au nom de l'éthique, demandera au médecin de payer lui-même les voyages et les congrès qu'il organise pour diffuser sa propagande. Et sa communication s'en trouvera même renforcée, car une démarche aussi éthique, ça c'est le signe d'un labo sérieux !

L'industrie n'aura même plus besoin de dépenser du fric pour manipuler les médecins. Elle va même en gagner ! La propagande pharmaceutique a encore de beaux jours devant elle. Et les dégâts qui vont avec.

4 commentaires:

  1. En fait je dirai plus tard le nom du produit, mais je tenais absolument à connaitre la teneur du discours du labo. toute la démarche scientifique se tenait, juste que la base était chancelante, exactement comme le raisonnement d'un shizophrène.
    Je n'ai donc pas regretté cette soirée.

    RépondreSupprimer
  2. docteur Vincent a dit :
    "Je n'ai donc pas regretté cette soirée."

    Heureusement, vu le niveau éthique de la prestation. ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Dr. Julien BEZOLLES tellement vachard mais tellement dans le vrai.

    RépondreSupprimer
  4. Au fait, j'ai publié un livre " journal d'un médecin généraliste" par le docteur Stephanie Becquet aux éditions du cherche-midi.
    C'est vrai que le docteur Bezolle est cynique, mais je peux l'être aussi, et j'ai parlé de vaseline concernant les réquisitions pour la grippe A il n'y a pas si longtemps!

    RépondreSupprimer