samedi 23 octobre 2010

Canard au Médiator

Cette semaine (du 20 octobre 2010) le Canard nous cause du Médiator. C'est son tour. Pour une fois l'est pas en avance sur les autres. le Figaro, le Monde, on y sait déjà tout sur le Médiator, ses morts, son Afssaps, son labo Servier,  Irène Frachon son bourreau, tout ça... Traine la patte...

C'est Brigitte Rossigneux qui nous en cause du Médiator cette semaine dans le Canard

Brigitte Rossigneux ?... Mais bien connue de nos services bien sûr !... Elle a réalisé l'exxxcelllent film les Médicamenteurs...

Celui où on découvre que les médecins, les autorités, tout ce petit milieu de la santé, font collabos labos. Où on apprend qu'un médecin quand ça cause médoc média, ça doit dire les labos qui l'inspirent. C'est la loi !... Hop !... Non mais !...

Les Médicamenteurs !... Mâtin quel bonheur !... Mmmm !...

Mais Brigitte Rossigneux, elle a dû l'oublier son film.... C'est comme ça les journalisses, d'un sujet l'autre, l'actualité ça passe. Souvent journaleux varie. Sujet suivant !...
Et puis la place ! Ah la place !... celle qui manque bien sûr, on peut pas tout dire, tout écrire dans le journal... Faut faire des choix !...

C'est sans doute pour ça qu'elle les a pas publié les liens d'intérêts du si spécialisse Professeur Grimaldi la Brigitte... Pourtant elle y fait causer du Médiator à Dédé Grimaldi : "un vulgaire coupe-faim" nous révèle ce parmi les meilleurs spécialisses. Elle aurait dû lui laisser sa chance au professeur... respecter la loi ça peut valoir la peine, pas la respecter aussi... des fois qu'il y ait un malintentionné, un vicieux qui lui chercherait des poux au professeur.
Vulgaire le Médiator ?... Si c'est un des "meilleurs spécialistes" qui le dit. Alors !... C'est pas exactement le mot qui me serait venu à l'idée moi vulgaire. Bon d'accord je suis pas spécialisse... Juste Petit généraliste de merde sans intérêt, c'est écrit en haut à droite. Vérifiez... Moi j'aurais dit "raffiné" plutôt, "exceptionnel",  pour la qualifier cette Serviersquerie. Faire durer 35 ans sur le marché une telle saloperie et se remplir les poches avec, c'est pas vulgaire non, c'est du grand art. Ca se fait pas tout seul bien sûr.. c'est de la création collective : toubibs, zautorités, politicos.... Pas vulgaire, ça non, décidément c'est pas le mot. Elaboré, pensé, calculé, fignolé... Ca mérite sa Légion d'Horreur millésimée Fouquets's. Grand Croix minimum... Dieu me savonne et Prescrire est son prophète, j'en ai jamais prescrit du Médiator. Pas assez spéciallisse le Bezolles.

Toujours que Dédé-le-spécialisse, il déclare pas ses liens d'intérêts, alors qu'y cause Médiator dans le Canard.

Et pourtant y aurait avantage à ce qu'il se présente Dédé...  Ca vaut la peine assurément, mérite le déplacement, justifie la visite... Dédé, c'est l'humanité faite mandarin, la Bernadette Soubirous de l'AP-HP,  la Dolores Ibárruri de l'hôpital public, la Mère Térésa des diabétiques ! Il leur apporte la douceur sucrée qui leur manque aux caramélisés... du vrai édulcorant !... Tiens, il serait même de gôche que ça m'étonnerait pas !.... courant Clara ?... Non, je  charrie... Mais c'est surtout l'expert du Canard, en soi ça suffit... du leader d'opinion, du pur, du propre, pas vendu, pas pourri... "l'un des meilleurs spécialistes", celui qui "tranche"... Ca il doit en savoir des choses sur le Médiator et les médicaments, le professeur Grimaldi... "Un vulgaire coupe-faim"...  puisqu'il vous l'dit !...

Allez bon, on va l'aider  à faire son travail au Canard... lui mettre les papattes dans la mare aux liens d'intérêts à Dédé. Attention ça glisse... Et ça gratos et sans demander merci. Pas un coin-coin. Rien... Bon, c'est vrai qu'à la décharge du Canard, ils sont pas faciles à déterrer les liens à Dédé. Ils sont même ce qu'on pourrait qualifier de discrets. Faudrait faire du travail d'investigation, tout ça, chercher, fouiller un peu, remuer la vase. 

On y va.

On commence par le début, facile. Il a  été vice-président du groupe de travail qui a élaboré les recommandations de la HAS et de l'Afssaps réunies sur le diabète de type 2 notre Dédé.
Ca confirme, on est dans le lourd, du spécialisse pur jus, ça recrute que le very best of les zautorités... Normal : autorités...

Donc y a pas de problème !... on va y trouver tout son CV pharmaceutique sur les sites de la HAS et de l'Afssaps. C'est obligatoire, c'est la loi...  et la HAS et l'Afssaps, en matière respect déontologie, transparence et tout ça, c'est du garanti, de l'assuré, du ferme. On peut s'appuyer. Yeux fermés. Nez bouché.

Alors on y est sur le site de la HAS,  et puis on va sur celui de l'Afssaps, et on cherche les déclarations d'intérêts à Dédé... Voyons voyons !....  On cherche...  on recherche encore des fois que....  On re-recherche quand même encore un coup, c'est pas possible ça... Palsembleu et salembiscottes ! Surprise !... Y en a pas !... Pas plus que de beurre au cul !... d'essence dans mon jerrycan !

Inconnu à la HAS et à l'Afssaps, le Dédé !... Ah, mais c'est pas bien ça foutredieu !... C'est pourtant obligatoire ça la déclaration d'intérêts quand on est expert !... Mais, mais, mais... Arrêtez moi si je dis une connerie... la recommandation sur le diabète de type 2, c'est y pas une des deux recommandations que le Formindep attaque devant le Conseil d'Etat pour non respect de la législation sur les conflits d'intérêts ?.... On cherche, on cherche.... Là on trouve tout de suite !...  forcément... Formindep... Tout bon !... Dans le mille !...

Eh ben les zamis ! C'est pas zoli zoli tout ça.

Alors y va falloir chercher mieux... Travailler quoi. Faire journalisse en quelque sorte... Je sais je suis dur. Couac.

Alors voilà ce qu'on trouve sur Dédé... Y en a de quoi pourtant. A s'en carrer le jabot.

Ca par exemple...  ça date de la commission de transparence de 2005, l'époque où la HAS publiait les conflits d'intérêts...

Ca encore... c'est de 1999 à 2001, comme marqué sur le document :
A l'époque où il déclarait ses liens d'intérêts Dédé, c'est à dire avant 2005, depuis il est exempté apparemment rapport services rendus, il aurait fait des piges pour Servier notre Dédé ??...

Mais purée de nouzautres !...  qu'est ce qui pouvait bien vendre en 2005 Servier qui concernait la diabétologie ?... Justement v'là mon Vidal 2005 qui me le dit... Toujours utile garder les restes... Diamicron... oui...  Glucidoral... bon... des sulfamides hypoglycémiants de quatrième recours... pas pour un spécialisse hospitalo-huniversitaire ça...  Médiator... Gloups !... Médiator !!!...

Dis moi pas que c'est pas vrai !... Allons mon Dédé, t'aurais pas fait de la retape pour Médiator quand même ! Pas toi, quelqu'un de ta sommité !...  C'est ça qui te ferait  parmi les meilleurs spécialistes selon sainte Guiguitte ?
Je peux pas y croire... j'y crois pas d'ailleurs. Impossible. On saura jamais toute façon...  à moins que le Canard enquête ?... Non, je déconne...  Le Canard ça indulge personne... Les tatanes à Roland, pure antilope... les ont pas laissé passer ! Y aurait confit d'intérêt, foie gras de Canard, un peu indigeste.

Mais c'est pas tout, mais c'est pas tout !...  
Tant qu'affaire...


Poursuivant son activité salvifique, le professeur Grimaldi vole au secours du soldat Lantus. Lantus...  l'insuline longue durée d'action de Sanofi !... une nouvelle RRRACE d'insuline !

Juin 2009 Sanofi sent le vent du boulet. Une étude suspecte un risque augmenté de cancers chez les utilisateurs de Lantus...  Brrr !... Un an après le bide mondial de l'Acomplia ça commence à craindre grave chez Sanofi. Ils ont plus assez de PDG à virer comprenez. Des publications allemandes indépendantes réclament le retrait de Lantus...

Fallait lire à l'époque les documents internes du marketing de Sanofi pour se faire une idée de la panique à bord... Alerte !... Tout le monde sur le pont !... Gyrophares, samu et plan Orsec...  Affsaps et EMA au secours !... SOS leaders d'opinions !... Pin pon !...

C'est donc, comme il tient à nous le préciser des fois qu'on en douterait, en toute indépendance, mais avec toute l'autorité que lui confère son statut de roi des pontes et directeur de la rédaction de la revue Equilibre, organe de l'Association Française des Diabétiques qui fait le sucre et le caramel dans le monde mielleux des diabétiques, qu'il explique que circulez y a rien à voir, prière de continuer les injections sans penser !... RAS TVB !... Allez hop !

Mais attention, hein, faut pas confondre précise Dédé aux lecteurs d'Equilibre, persuadé que le diabète leur a englué les neurones, aussi bien que la formation médicale aux médecins. Accroche toi à ta sucrette ! C'est pas parce que je me sucre avec Sanofi que ce que je dis est en quoi que ce soit entâché de la moindre influence ! Non bien sûr ! Cochon laqué qui s'en dédit. La preuve : le communiqué de presse de Sanofi ci-dessous. C'est bien sûr à l'insu de son plein gré que Dédé offre le bouquet de TULIP à Sanofi.


Non mais franchement, mon Dédé tu nous prends pour qui ?...  tu te fous de qui ?... ou c'est que t'es d'une naïveté et d'une ignorance à sodomiser les chaussettes les soirs de pleine lune ? Et c'est toi qui nous défends le service public ?  Mais pour quoi exactement ? préserver le stock de cobayes pas chers pour le Leem ? Soyons clairs... Avec des défenseurs comme toi les charognards du service public ont plus qu'a serrer leur serviette autour du cou. Miam, sluuurp, glop.

Bon revenons à notre anatidé... On se laisserait distraire par moment c'est fou.

 La soumission à l'autorité c'est donc permis à tout le monde, même aux meilleurs...  Qu'est ce qui l'aurait empêché la Guiguitte de l'avoir ailleurs sa confirmation que le Médiator c'est de la daube ?  C'était pas trop dur à avoir comme info... N'importe quel petit généraliste de merde sans intérêts avec les labos aurait suffi. Même elle, elle aurait pu y arriver toute seule si elle avait voulu comme une grande... je suis sûr qu'elle savait d'ailleurs... Alors pourquoi  les meilleurs spécialisses ?  Ah, les vieilles habitudes, les vieilles copineries...

L'avis d'expert et la soumission à l'autorité sont les deux mamelles de la tyrannie.
A copier 100 fois mon Canard.

3 commentaires:

  1. Pauvre Grimaldi ! Il doit supporter sa face de rat dans la glace tous les matins. Honte à lui ! Comment peut-on ainsi bafouer le serment d'Hippocrate et de surcroit violer la loi régissant les conflits d'intérêts! Grimaldi, bof ! Un petit spécialiste de merde sans intérêt, si ce n"est sa face de rat... Mouais. Une sorte de bête de foire puant l'oseille. Un moins que rien. Une fiotte, un comprime de Mediator en somme. Ouais, Grimaldi : l'homme à la tête de rat de Mediator. Au cachot !

    RépondreSupprimer
  2. Eh ben woui , et il n'est pas le seul ,"sommité" a nous abreuver d' acomplia de m...d' anti hta payé rubis sur l' artere sans preuve d' efficacité,d' anti tout d' ailleurs , du momment que c' est cher(bling ) et nouveau (re bling),(comme un president on dirait...).C'est d' ailleurs pour ça que nous ne sommes pas des grands professeurs , on a le tort d' avoir écouté nos maitres et de lire Prescrire, le Formindep et autres du meme metal....ben oui, si t' est grand professeur tu ne lis pas Prescrire, sinon tu ne promotionnes pas les merdes(puisque tu es grandement intelligent et compétent agrégé ) ou alors il y a comme un illogisme .Au fait notre, metier ne nécessite pas une certaine logique et/ou rigueur ? Ah ben oui ,quand tu es le manoeuvre medical , pour ne pas t' attirer les foudres du grand professeur, mais lui qui le foudroye ?Nous ,avec nos petites pissettes de bas de tableau ?? Ben non , ça risque pas ....Roselyne ? par internet seulement alors ....
    Tant pis , on va continuer à croire que si on ne peut objectivement (c'est a dire en comformité avec les données EBM de la science)rien nous reprocher , c'est que le boulot est pas si mal fait.
    Tous ensemble , Tous ensemble, tous ensemble wouais!!

    RépondreSupprimer
  3. Et le prochain post du docteur Bezolle sera du genre optimiste, " tout va pour le mieux pour le meilleur des mondes".
    Il en faut une dose d'optimisme pour continuer malgré tous les scandales qui peuvent survenir encore.

    RépondreSupprimer