mardi 13 octobre 2009

La barbuda

Consultation authentique pas plus tard qu'hier.

Elle a 20 ans et vient pour la première fois au cabinet médical.

"Vous acceptez de nouveaux clients ? qu'elle me demande.
- Non, pas des clients, mais des patients... ici c'est un cabinet médical", que j'y rétorque.
- Oui, je voulais dire client.
- Alors qu'est ce qu'il vous arrive ?
- Ben voilà, j'ai mal à la gorge et j'ai le nez pris.
- Bon vous avez un rhume, quoi.
- Oui, c'est ça.
- Et puis surtout je n'arrive pas à être enceinte. Je suis restée deux ans sans règles, et puis j'en ai eu une fois et puis après rien pendant 6 mois. Ca fait trois ans que j' essaye. Pourtant j'ai déjà été enceinte à 15 ans, mais j'ai perdu le bébé dans un accident."

Aux étudiants on explique que ça, c'est le motif principal de la consultation. Le rhume, c'est le secondaire.

Elle pèse 88 kilos pour 1 mètre 63.
"Oh, mon dieu !, qu'elle s'exclame.
- Vous pensiez que vous pesiez combien ? que j'y demande.
- Je sais pas, 75 kilos peut-être, qu'elle me répond.
- Ca fait longtemps que vous ne vous êtes pas pesé ? que j'y redemande.
- Oui, qu'elle me rerépond."

Je vous épargne l'examen du rhume, mais pas ses favoris qui descendent jusqu'en bas des joues, qu'elle se rase apparemment, sa moustache itou, ses poils au menton idem.

Bon.

Pour ceux d'entre vous qui prétendent pratiquer la médecine, j'imagine que, tout comme moi, vous avez pas mis longtemps à ce que le nom vous vienne à l'esprit : "syndrome des ovaires polykystiques", ou je ne sais trop quel autre nom vous lui donnez, mais je sais que vous avez eu le déclic : obésité, hirsutisme, troubles des règles, stérilité...

"Bon, je vais vous soigner votre rhume, mais j'ai une idée sur la raison pour laquelle vous ne pouvez pas être enceinte, et j'ai une bonne nouvelle : ça se soigne", que j'y dis pas peu fier de mon coup. Mais il faut qu'on se revoit plus longuement pour en parler. Vous n'avez jamais consulté pour ça ?
-
Non.
- Et pour vos poils sur le visage, vous n'en avez jamais parlé non plus à un médecin ?
- Ah, pour ça oui, j'y en avais parlé ! Mais mon médecin il m'a dit que c'est parce que je suis d'origine espagnole. Alors..."

J'espère que tout comme moi vous êtes absolument outré par cette réponse lamentable de ce confrère. Car tout le monde sait que ce sont les Portugaises qui se rasent chaque matin.

Olé.

3 commentaires:

  1. je suis mort de rire par la chute de ton post hahahahhaha :-)

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être ce cher confrère les avait-il ensablées?

    RépondreSupprimer
  3. Et moi quand je sors à mes Prôôffesseurs de Médecine Générale pleins de Majuscules qui trainent à la faculté le temps d'un pitoyable séminaire, que quand même, il y a des mauvais médecins généraliste... on me réponds "mais non, tu sais, c'est difficiiiile de juger, comme ça, et puis, quand même, il a sans doute des excuses..."
    Quelle bande de froussards de médeux, ils me fatiguent !
    Merci donc de m'appuyer : il y en a qui ont oublié bien des choses, et la médecine est un art dangeureux si on n'y fait pas suffisamment attention.
    Merci pour ce petit article en tout cas, je m'en retourne à mes révisions intensives histoire de pas être trop mauvaise, quand je s'rai grande.

    RépondreSupprimer