vendredi 8 août 2008

Manifeste pour la suppression des Jeux Olympiques


Les Jeux Olympiques ont atteint par cette olympiade en Chine le sommet de l'indécence, et je demande par la présente leur suppression.

Loin de promouvoir la paix, l'amitié entre les peuples, et les capacités physiques et mentales de l'être humain, comme ils étaient censés l'être à leur création, les Jeux Olympiques dans leur forme actuelle promeuvent désormais :

- les egos et les muscles hypertrophiés de sportifs, adeptes du culte de l'individu, ne se réalisant que par lui-même et son propre mérite, nourrissant le fantasme d'un développement humain individualiste, déconnecté des apports de la collectivité humaine et des influences environnementales, sociales et économiques. Cette recherche pré-fascisante de l'homme parfait qui ne se développerait que par ses qualités propres et la force de sa volonté, favorise le développement de toutes les formes de dopage dans des proportions jamais atteintes, l'expression de tous les égoïsmes, et la récupération par des intérêts privés, commerciaux, industriels et politiques.

- les propagandes politiques et politiciennes de toute sorte, allant jusqu'à justifier les répressions et les déportations des populations accomplies pour le (bon ?) déroulement des jeux au nom de l'apolitisme. Prétendre déconnecter une activité humaine quelle qu'elle soit, y compris sportive, de la dimension politique, c'est à dire de la (bonne ?) gestion de la collectivité des hommes, est propos idéologique de pure propagande, favorisant les dérives individualistes et les intérêts privés.

- l'enrichissement, le profit et la soif de pouvoir de quelques hiérarques nationaux, des multinationales et de leurs actionnaires. Les organisateurs des jeux olympiques dans leur forme actuelle ne sont plus que les gestionnaires d'une immense pompe à fric, mise à leur service propre et à celui des entreprises, pour accroître leurs profits et leur puissance, aux dépens de notre humanité et des plus faibles de ses représentants.

Au total, les Jeux Olympiques ne sont plus qu'un outil d'asservissement et de mépris des populations, d'abrutissement des foules et de manipulation des sportifs. L'objectif des Jeux Olympiques n'est plus que de fournir du divertissement et des espaces de promotion commerciale et idéologique, pour anesthésier la réflexion humaine, éteindre sa capacité de révolte devant l'injustice, et libérer du temps de cerveau disponible, afin de continuer à accroître les profits de quelques-uns et la destruction de la planète et de ses habitants.

L'humanité se grandirait à précipiter la fin de cette perversion que sont devenus les Jeux Olympiques.

1 commentaire:

  1. juste un ou deux ou trois bémols?:m'est avis que les Jeux ne sont pas "devenus" préfascisants, ils l'étaient dès l'origine si j'en crois le documentaire que j'ai vu il y a quelques mois sur Pierre de Coubertin; sans doute n'y a-t'il qu'un tout petit pas entre nationalisation de la compétition et compétition des nationalismes? culte de l'individu et formatage des masses? uniformisation du modèle de perfection et éradication des particularités?

    RépondreSupprimer